L'Atelier du Reveur

Test – Sator Arepo Tenet Opera Rotas

Un avis-test sur  Sator Arepo Tenet Opera Rotas

Un jeu de chez Scribabs

Découvrir

Sator Arepo Tenet Opera Rotas, intitulé pour le moins ésotérique, est l'une des très nombreuses énigmes linguistiques chrétiennes. Ce « carré parfait », qui constitue un palindrome, c'est-à-dire une construction linguistique pouvant se lire également et similairement dans un sens comme dans l'autre(essayez en partant de la droite, vous trouverez exactement la même phrase – dans le cas de Sator Arepo..., il peut se lire en outre verticalement, d'où son appellation de « Carré » magique !), donne le ton à un jeu esthétiquement sibyllin(comme les livres antiques...). L'illustration de couverture – qui se poursuit sur la tranche – conférant à la boîte une apparence de grimoire, prolonge et conforte l'inspiration culturelle, en même temps qu'elle donne une première indication thématique.

Le thème en question

Alors, comme ça, mon pauvre ami, vous avez égaré les quatre livres Interdits dont vous aviez la garde? Ce n'est pas ainsi que vous deviendrez grand archiviste et conservateur de la sainte bibliothèque. Allez de ce pas me quérir vos ouvrages, aussi perdus soient-ils, et rattrapez vos erreurs avant que le mauvais esprit ne réveille leur substance dormante, qui est l'essence du mal.

Le premier d'entre vous qui me rapportera ses quatre livres égarés sera le nouveau conservateur.

Activer des passerelles, les faisant se mouvoir dans l'espace au dessus du vide central, par rotations ou latéralisations, prier pour chasser l'angoisse profonde qui étreint l'âme, demander le soutien du Seigneur, tel sera votre apostolat, votre sacerdoce. Bravez le vide, frères, et trouvez dessus le puits des âmes les livres égarés!

Tetris interactif

Forcément, dès qu'il apparaît dans les bas-fonds de quelque boîte quelque pièce géométrique angulaire divisée en carrés, susceptible d'être pivotée, le mot très-saint Tetris ne manque d'être mentionné. Et c'est évidemment le cas. Car dans Sator, de ce sens de la géométrie et de l'optimisation du placement de pièces aux conformations tordues dont on impute communément l'exigence à Tétris, vous devrez faire grande preuve. Les pièces sont de 6 formes différentes, de quatre matières/textures différentes, soit 24 pièces différentes par l'un, l'autre ou les deux critères. Chaque pièce est activable par une carte. Les cartes sont de deux types: les mouvements, qui affectent des types de pièces identifiables par leur matériau, et les rotations, qui affectent les pièces selon leur forme. Chaque joueur dispose, à son tour, de 6 points d'actions pour activer aucune, une partie ou l'ensemble de ses cartes(très rare mais possible, tout dépend du coût des cartes en main)lesquelles vont affecter aussitôt le paysage du jeu. Une fois les 6 points d'action dépensés, le pion archiviste du joueur se déplacera d'un nombre de cases égal au nombre de cartes communes jouées – je précise « communes », parce qu'il y a aussi des cartes de prières spécifiques propres à chaque joueur, et dont il faudra faire l'usage le plus prudent et le plus avisé.

Sachant que les quatre livres de chaque joueur sont répartis plus ou moins équitablement dans les différentes parties du plateau, il vous faudra sans cesse veiller à optimiser votre parcours de manière à perdre le moins de temps possible. Bien entendu, il n'est pas interdit d'user de ses cartes pour manoeuvrer des passerelles sur lesquelles se trouvent des livres d'autres joueurs pour les éloigner au maximum de leur propriétaire, voire de manoeuvrer les passerelles sur lesquelles d'autres joueurs se trouvent eux-mêmes (c'est toutefois un brin plus difficile, la pesanteur de l'archiviste n'étant plus à prouver, phénomène qui en terme de mécanique de jeu se traduit par un surcoût d'un point d'action). On peut, en quelques tours bien pensés, totalement transfigurer une situation favorable en chemin de croix, en poussant les passerelles utiles ou en les bloquant avec d'autres, en laissant d'infranchissables gouffres béer, en détruisant même celles des passerelles qui seront les plus utiles à notre adversaire ou en les scellant avec une gargouille...Vous n'avez que le choix des prières, mais attention, car vous n'en avez que huit, de prières spéciales(ce sont les cartes de votre bréviaire personnel, distinct de la pioche commune de cartes de « mouvement » ou de « rotation »)., et celles-ci ne peuvent être récitées qu'une seule fois par partie; en outre, chacun de vos adversaires dispose initialement du même recueil de prières que vous. Autrement dit, ce que vous lui ferez, il sera à même de vous le faire, et pas question de tendre l'autre joue.

Plaisir ludique enregistré

De première importance. Sator Arepo Tenet Opera Rotas est selon moi un jeu susceptible de ravir à la fois les joueurs chevronnés et les novices à leur Monopoly. Des mécanismes évoquant d'autres jeux plus connus et plus simples(j'ai entendu souvent Labyrinthe ou Pièges..), un thème très évocateur et peu développé encore dans la sphère ludique, une atmosphère mystique, de l'ambiance et de la cogitation, un ensemble de connotations culturelles créant en moi des résonances(voir ci-dessous) : nous avons affaire à un jeu riche, riche de sens, de forme et de fond, à inscrire dans le registre de toute bonne ludothèque.

Anecdotique et digressif

Je conseille à tous la saine, (re)vigorante et prodigieuse lecture de l'inénarrable Borgès et de ses Fictions, parmi lesquelles se trouve la nouvelle intitulée « La bibliothèque de Babel », qui vous rappellera probablement quelque chose du jeu dont nous venons de parler(pssst, nous souffle le souffleur de son haleine souterraine : c'est Sator, le jeu dont on vient de parler, n'oubliez pas). Et puis d'ailleurs, je vous conseille absolument TOUT de Borgès.

Aux amateurs de jeux linguistiques et verbaux, férus de palindromes et autres prouesses stylistiques, je conseille la lecture de Georges Pérec, La vie mode d'emploi par exemple, ou La disparition. Il est aussi l'auteur d'un palindrome étonnamment long, véritable chef-d'oeuvre de la langue française.

Esthétiquement, ce jeu m'a évoqué Le nom de la rose, l'adaptation cinématographique comme mentale, et des visions de passerelles s'enchevêtrant en délices insensés m'est venue l'image des escaliers d'Escher...et puis tout Escher subitement.

Note éminemment personnelle, subjective et déraisonnablement arbitraire

18 / 20 - configuration à deux joueurs

(note: le choix de la notation sur 20 est le fruit d'une réminiscence poussiéreuse scholastique)

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant

Catégories

Avis récents

Mots clés

Liens

RSS Produits phares

Commentaires récents

Archives

Partenaires