L'Atelier du Reveur
9fév/101

Un AGV – Neuroshima Hex !



Un AGV (avis à grande vitesse) sur

NEUROSHIMA HEX !

Ceci est un jeu polonais.

J'en vois qui s'esclaffent au fond de la salle, et d'autres qui regardent leur cahier sans lever les yeux au premier rang – ceux-ci pouffent intérieurement, c'est peut-être pis et par conséquent un peu vache. C'est incroyable ce que la seule mention de « polonais » peut provoquer de réactions puériles – ils n'ont pas fait que d'être comprimés entre russes et prussiens, les polonais. Nous savions jusque là que les allemands étaient très joueurs ; aucune raison pour qu'un peu plus à l'est, on ne joue pas aussi – d'ailleurs, Chvatil, un auteur la mode, est tchèque. Alors.

Je disais donc: ceci est un jeu polonais et ON NE RIT PAS.

On ne rit pas, car ce n'est pas fini: c'est non seulement un jeu polonais, mais de surcroît le « meilleur jeu polonais 2007 » - c'est marqué sur la boîte - ce qui en impose fichtrement, même en Roumanie.

Hé bien, en vérité, je vous le dis : vous avez tort de vous gausser, gausseurs, car Neuroshima Hex ! (ne pas oublier le point d'exclamation, il souligne le dynamisme du jeu) est réellement un excellent jeu, au delà du cliché promotionnel ridiculement affiché.

Neuroshima Hex !, c'est – comment dire – une sorte de croisement entre le jeu vidéo destructeur, nerveux, brutal basique et le wargame subtil. On y trouve des factions en guerre qui cherchent à résoudre leurs différends à la manière humaine la plus traditionnelle, la plus indémodable : le coup de n'importe-quoi-qui-fait-mal dans la figure-à-démolir du gars-d'en-face, avec force placements tactiques et déploiement judicieux d'unités à capacités spécifiques.

Car chaque faction a ses particularités et des unités fort différentes, des stratégies d'ensemble variées, dans un équilibre (semble-t-il) parfait. Les cyborgs sont résistants, dévastateurs, mais lents et peu prompts à engager le combat. L'armée régulière se déplace vite sur le terrain, avec davantage de facilité à lancer des assauts. Les mutants sont vifs et redoutables au corps à corps, et les gangs assez polyvalents. Bref, on a de quoi varier les démolitions et mitraillages, au gré de l'humeur.

Jeu dynamique, rapide, tactique, avec une pointe de hasard parfaitement intégrée  au système et au thème, mécanismes de jeu engrenés à la perfection, grande rejouabilité : véritablement un très bon jeu, qui plaira sans grand doute à une majorité de joueurs férus de jeux belliqueux et intelligents, ainsi qu'à pas mal d'autres, d'ailleurs.

Note subjective s'efforçant d'un rien d'objectivité :

20/24

Un jeu efficace, point d'exclamation !


Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Il semblerait qu’une erreur s’est glissée dans le papier : je lis « ce qui en impose fichtrement, même en Roumanie. » ; ne serait-ce pas plutôt « ce qui en impose fichtrement, surtout en Roumanie. »? :mrgreen:
    En tout cas, ça donne envie d’essayer !


Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant

Catégories

Avis récents

Mots clés

Liens

RSS Produits phares

Commentaires récents

Archives

Partenaires