L'Atelier du Reveur
6avr/100

Un AGV – Stronghold

Un AGV (Avis à Grande Vitesse) sur

STRONGHOLD

un jeu Iello

Encore un jeu polonais ! C'est une manie chez Iello – c'est cependant une bonne manie, puisque c'est là le deuxième (j'imagine en effet qu'il y en aura d'autres) excellent jeu à nous passer entre les mains en peu de temps, après l'énergique et futé Neuroshima Hex!, dont on ne se lasse décidément pas.

Le thème de ce dernier était futuriste et apocalyptique; retour, avec Stronghold, à cette source thématique plus sûre bien que plus répandue : des gobelins, des archers, un château, des trébuchets, un siège, des armées, du sang, de la fumée, des échelles, des crochets, et des canons, si si.

Un jeu à mode binaire : deux côtés, un défenseur, un assaillant. Les défenseurs défendent et doivent empêcher la prise de la forteresse. Les assaillants assaillent et tentent de forcer les épouvantables murs d'où des torrents de feu se déversent, mêlés au harcèlement furieux des fers de flèches, des tournoiements sinistres des crochets et des vomissements ferrugineux des canons.

C'est simple, non, ainsi présenté ?

Et pourtant, la tâche qui attend l'assaillant est des plus ardues (plus en tout cas que celle du défenseur), puisque s'il jouit de l'initiative, le défenseur jouit d'une forte capacité d'adaptation. Là planification, ici opportunisme.

Nos premières parties ont vu de véritables massacres se perpétrer sur le plateau de jeu – massacres de cubes mais enfin, tout de même. Et, surtout, massacres de l'assaillant.

C'est qu'en effet le choix des opérations est vaste, et la tentation grande d'expérimenter, surtout lors des parties inaugurales. C'est là une faute possible. A vouloir se diversifier, l'assaillant s'épuise. Il s'amuse certes à déployer son artillerie et ses troupes, mais de l'autre côté des murs altiers, le défenseur a, lui, le temps de se hérisser ! Une astuce ludique en est la source: chaque action entreprise par l'assaillant lui coûtera du temps, lequel sera mis à profit par le défenseur. Plus vous entreprendrez d'actions, de collectes de ressources, de constructions, d'instructions, plus le défenseur jouira d'une marge de réaction importante.

Bien des gros grains de sel du jeu résident dans cette tension, permanente.

Vous l'aurez compris: Stronghold est un jeu remarquable, aux règles mal rédigées, certes, mais tout de même cohérentes, et qui s'avère, expliqué par un débroussailleur de règles attentif, pas si complexe qu'on pourrait hâtivement le penser.

Du bel ouvrage, donc !

Notation scolastique :

16 (et je ne vous dirai pas sur combien, ça entretiendra le suspense).


Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant

Catégories

Avis récents

Mots clés

Liens

RSS Produits phares

Commentaires récents

Archives

Partenaires